FI-LMC
Institut Bergonie
229 cours de l' Argonne CS 61283
33076 BORDEAUX Cedex
Tel: 05-56-33-33-00
fax: 05-56-33-33-30
Identifiant
Mot de passe

GLOSSAIRE

ACUTISATION : Changement d'évolution d'une maladie qui, de chronique qu'elle était, de vient aiguë.

ANEMIE : Appauvrissement du sang, caractérisé par la diminution notable d'un, de plusieurs ou de tous ses éléments (Anémie totale/Anémie partielle).

APLASIE MEDULLAIRE : appauvrissement plus ou  moins considérable de la moelle osseuse en cellules formatrices des 3 lignées myéloïdes normales, érythroblastique, granulocytaire et mégacaryocytaire.

ASTHENIE : dépression de l'état général, entraînant à sa suite des insuffisances fonctionnelles multiples.

BIOLOGIE MOLECULAIRE : Partie de la biologie traitant des structures moléculaires. Elle permet grâce à l'utilisation de sondes génétiques d'identifier des micro-organismes, des maladies héréditaires ou des tumeurs et par génie génétique, de fabriquer des médicaments.

CARYOTYPE : Equipement chromosomique caractéristique d'une espèce donnée. Il est mis en évidence par la microphotographie des cellules (lymphocytes ou fibroblastes) cultivées et en état de mitose : les chromosomes, alors en forme de X, isolés, sont rangés selon la classification de Denver.

CELLULE : Unité structurale et fonctionnelle des êtres vivants. C'est une petite masse de protoplasma individualisée par un noyau et entourée d'une membrane. Les tissus sont formées de cellules de cellules identiques juxtaposées.

CHROMOSOME : Nom donné aux bâtonnets apparaissant dans le noyau de la cellule en voie de division et résultant de la segmentation du réseau sur lequel s'était concentrée la chromatine. Leur forme varie selon la stade de la mitose.

CHROMOSOME PHILADELPHIE 1 ou Ph 1 : Petit chromosome de la paire 22 ayant perdu la moitié de sa substance (délétion de son bras long) ou, le plus souvent, ayant échangé ce segment contre un autre appartenant au chromosome de la paire 9 ( translocation entre les bras longs des chromosomes des paires 22 et 9). On l'observe dans les cellulesde la lignée myéloïde de la moelle osseuse, au cours de la leucémie myéloïde chronique , il est caractéristique de cette maladie.

GENE : Particule située en un point défini d'un chromosome (locus) et dont dépend la transmission des caractères héréditaires de l'individu. Les gènes sont formées de segments d'acide désoxyribonucléiques (ADN).
 
GENETIQUE : Science de l'hérédité.

GENOME: Ensemble des gènes des chromosomes.

GLOBULES BLANCS : voir leucocyte.

GLOBULES ROUGES : voir hématie.

HEREDITE : Transmission par les parents à leurs descendants, de caractères ou de qualités exprimés ou non. Ces caractères sont inscrits dans les gènes, supportés par les chromosomes.


LEUCEMIE : Terme qui désigne diverses affections malignes aiguës ou chroniques caractérisées par la prolifération des centres formateurs de leucocytes, qu'elle s'accompagne ou non de l'invasion du sang par les globules blancs (Leucémie myéloïde, lymphoïdes ou aiguës ; leucémies aleucémiques, cryptoleucémies).Lorsque la prolifération pathologique détruit la moelle osseuse, la leucémie peut ressembler pendant une partie ou la totalité de son évolution à une agranulocytose, à une anémie ou à un syndrome hémorragique. Le diagnostic des diverses formes de leucémies sera affirmé par la ponction sternale.

LEUCEMIE MYELOIDE CHRONIQUE : Variété la plus fréquente des leucémies caractérisé cliniquement par une très importante augmentation du volume de la rate et une hépatomégalie modérée, et à l'examen du sang, par une hyperleucocytose considérable (100 à 300000), bigarrée, portant sur toutes les variétés de Globules Blancs, par une anémie modérée et par la présence de quantités anormales de polynucléaires éosinophiles et basophiles et surtout de nombreux éléments jeunes  qui ne se rencontrent normalement que dans la moelle osseuse. La ponction sternale montre une moelle riche en cellules de la lignée granuleuse (polynucléaires neutrophiles et leurs précurseurs : myélocytes et promyélocytes) ; la présence de formes plus jeune doit faire craindre une évolution aiguë. L'étude du caryotype révèle presque toujours la présence du chromosome Philadelphie dont l'équivalent moléculaire est le gène BCR-ABL.

LEUCEMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE : Leucémie due à une prolifération du tissu lymphoïde  qui entraîne l'envahissement de l'organisme par des lymphocytes matures, d'aspect normal, appartenant presque toujours au type B, très rarement au type T. Survenant vers la soixantaine, elle est caractérisée cliniquement par des adénopathies généralisées, très souvent associées à une spléno-hépatomégalie ; des localisaions aux autres organes sont plus rares. Il existe une hyperleucocytose sanguine considérable (50000 ou plus) comprenant presqu'uniquement (de 70 à 99 %) des lymphocytes. Ceux-ci infiltrent la moelle osseuse : ils constituent la moitié de ses éléments cellulaires. Le taux des immunoglobulines sanguines est abaissé. Après une période de stabilité de plusieurs années, la maladie évolue vers la mort par complications infectieuses, anémie ou thrombopénie.

LYMPHOME : Tumeur composée de tissu lymphoïde  typique développé soit dans les organes contenant déjà ce tissu (rate, ganglions etc….), soit dans les organes qui ne sont dépourvus. Pour certains, lymphome est synonyme de lymphome malin.

MOELLE OSSEUSE: Tissu situé à l'intérieur des os. La moelle rouge, tissu aux fonctions hématopoïétiques et immunologiques , reste présente chez l'adulte dans les os spongieux ; la moelle jaune remplissant le canal médullaire des diaphyses de l'adulte en est une dégénérescence graisseuse.

MYELOGRAMME : Formules indiquant les proportions respectives  des différents éléments cellulaires de la moelle osseuse (forme jeune et adultes des globules du sang).

PLAQUETTES : Petit élément figuré du sang, de présentatnt sous forme de bâtonnet fuselé, puis rapidement de disque de 2 à 3 micromètres. le splaquettes qui proviennent d ela fragmentation des mégacaryocytes, sont dépourvues de noyau et jouent un rôle important dans la coagulation sanguine: ce sont elle squi la déclenchent et quiprovoquent le début de l'hémostase, ou hémostase primaire. Normalement, il existe 200000 à 400000 plaquettes par mm3 de sang.

PHENOTYPE : Manifestation apparente du patrimoine héréditaire de l'individu plus ou moins modifié par la milieu ambiant.

RATE : le plus volumineux des organes lymphoïdes, situé dan sl'hypochondre gauche.

SANG : tissu liquide, contenu et circulant dans le coeur, les artères,les veines et les capillaires. Il comprend le plasma des cellules (globules blanc ou leucocytes, globules rouges ou hématies, plaquettes).

SPLENOMEGALIE : rate volumineuse.

THROMBOCYTEMIE : groupe d'affections sanguines caractérisées par l'augmenattion considérable et permanente des plaquettes sanguines et par une excessive prolifération des mégacaryocytes médullaires.


 Références bibliographiques : 
" Dictionnaire des termes en médecine ", GARNIER/DELAMARE, 25 ème édition.1999. Edition MALOINE.